Smells like teen spirit

C’est cette série triste « 13 reasons why » qui m’a rappelé le temps où moi aussi j’étais ado. Cela fait des lustres. C’était au siècle dernier.

En choisissant une option particulière, j’étais entrée dans un de ces lycées de centre ville.  Tous les matins je prenais le bus pour quitter ma banlieue afin de m’y rendre. Il fallait encore plusieurs bonnes minutes de marche pour l’atteindre après avoir traversé de longues rues commerçantes. C’était un peu de liberté avant de m’enfermer dans ce lieu un peu austère. Il y avait là des antiquaires remplis de trésors mystérieux, une librairie fabuleuse, une herboristerie aux senteurs incroyables et pour le malheur de ma silhouette une merveilleuse boulangerie-pâtisserie. Cette dernière produisait de sublimes pains au chocolat ainsi que de délicieux et gigantesques florentins.

tumblr_ooieq3ITHz1w9w0bdo5_400

Je devais ensuite contourner un immense monument historique avant de gagner la porte d’entrée du bahut. Mes pas résonnaient sur les pavés qui étaient ultra casse gueule en hiver. Là, je devais montrer patte blanche. Le lycée était là derrière de très hautes portes. Il s’élevait sur de nombreux étages en un dédale de couloirs et d’escaliers. L’édifice datait probablement du 19ème siècle même si une aile semblait plus récente.

J’étais élève de 2ème C, c’était bien avant la réforme des sections. On nous disait que nous étions l’élite. Les matheux. Moi, je n’avais rien choisi, c’était le système qui avait choisi pour moi. Je vois qu’aujourd’hui rien a changé. Il y a les « S » et ceux qui ne peuvent pas entrer en « S ». Mais, alors que les maths n’avaient jamais été un problème pour moi, elles l’étaient devenues cette année là. Et quand on est très moyen dans une classe de matheux, on devient invisible. J’avais une paix royale. J’étais hors jeu de la grande compétition.

tumblr_ooijle4NuQ1si0kwmo1_500

Si scolairement c’était un peu la galère à cause des maths, pour le reste j’avais trouvé la vie au lycée géniale. Bien plus mature que le collège et ses harcèlements idiots. Etait-ce réellement plus cool ou plus hypocrite ? Le fait est que j’appréciais l’ambiance. J’avais noué une amitié avec une très belle fille de ma classe : Sandrine. Elle était magnifique. De long cheveux bruns lisses, de beaux yeux dorés, un corps élancé et athlétique. Tous les regards étaient sur elle. Cette dernière, quant à elle, s’émerveillait de mes qualités artistiques :  mon joli coup de crayon et la justesse de mon ton pour les récitations. Hélas pour moi, elle préféra un intello bavard comme binôme. Il l’aida pour faire ses exos de maths avant qu’elle ne tombe dans ses bras. Occupée par ses amours, elle devint ensuite un peu plus distante.

tumblr_oobuobMipZ1qhmwdpo1_1280

Je me rabattis alors sur une redoublante P. La fille était de fait plus mature, mais aussi sympa et réservée. Nous avions d’interminables conversations. Elle aimait que je lui lise mes romans de SF ou mes articles polémiques sur le film militariste des jumeaux réalisateurs du lycée. Sur le chemin du retour, nous discutions des derniers potins, nous moquions du prof d’anglais aux postillons ou choisissions le prochain film que nous irions voir. Nous rêvions du futur, des lendemains qui chantent, de l’espoir d’une vie meilleure que celle que nous connaissions à la maison. Nous avions encore la foi dans le rôle émancipateur du savoir, de pouvoir nous élever au delà de notre condition de naissance.

tumblr_oocxkkCtxp1qhmwdpo1_1280.png

Par hasard, au milieu de ce labyrinthe, j’avais aussi recroisé une amie intime d’enfance, Agnès. Elle n’avait pas changé, physiquement, depuis que nous nous étions perdues de vue après son déménagement. Cependant, mentalement, nous étions devenues très différentes. Et globalement, il ne me fallut que peu de temps et de paroles pour comprendre que nous n’avions plus rien à nous dire. Elle était exubérante et futile, j’étais discrète et réfléchie. C’était comme si le destin avait voulu que je tourne une page. Comme un ultime adieu à l’enfance.

Cette année de seconde est sans doute la plus difficile que j’ai connue. Mais, paradoxalement, je n’en garde pas un mauvais souvenir. J’avais atteint mes limites, voilà tout. En même temps, j’avais structuré ma pensée, conforté mes ambitions et rencontré ma meilleure amie. Que pouvais-je rêver de mieux ?

* Photos extraites de la série « 13 reasons why »  diffusée par Netflix. 

Les faux lovers (et les autres)

Pendant que les affaires suivent leur cours avec la mystique, qui semble bien plus complexe qu’au premier abord, je viens poser ici quelques réflexions sur les comportements de certains dans ma TL. J’aurais pu en rédiger un article sérieux que j’aurais publié ailleurs, mais cela fait tellement écho à mon passé conté dans mon roman « Les âmes étreintes » que j’ai préféré l’évoquer en ces lieux.

Cette semaine, une femme sympathique parmi mes followers a fait appel à moi pour l’aider à résoudre un problème. Cette femme, lesbienne, était en contact avec une twitta assez bien cotée sur Twitter ( > 10 KE d’abonnés ) depuis presque un an. Après doutes et embrouilles, voilà qu’elle découvre que la twitta en question était en fait un homme.

tumblr_ofv8qd6sfl1stt977o1_500

Personnellement, je n’ai rien contre les hommes qui ont des penchants pour les lesbiennes. J’en compte certainement de très nombreux dans ma TL, mais généralement ils se tiennent tranquilles ou tentent juste une plaisanterie de temps à autre. Et puis j’ai beaucoup d’indulgence pour les faiblesses humaines. Le soucis c’est quand certains jouent à un jeu pervers avec certaines femmes seules et un peu trop naïves.

Ainsi, le type s’était fait passer pour une belle jeune femme en prenant grossièrement le physique d’une actrice de série TV US (Phoebe Tokin). C’était une manipulation plutôt bas de gamme, facilement détectable avec Google image, mais comme cette amie ne regardait jamais la TV par choix, elle n’y avait vu que du feu. Juste un beau conte de fées où une jolie princesse tombait dans ses bras. Mais, les contes de fées n’existent pas. Sur la durée, il est certain que cette quadragénaire avait ressenti des sentiments pour cette personne (l’homme en question) avec qui elle avait échangé nuit et jours pendant de nombreux mois.

tumblr_nlj06klvfB1tphleno1_500

Maintenant qu’il a été démasqué, l’individu refuse de lui donner toute explication. Cela me fait en conclure qu’il n’a sans doute pour seule finalité que la perversion. Seul un tel état d’esprit lui a permis de tenir autant de temps en mentant.  Il a par ailleurs, sentant le vent du boulet très proche,  créé d’autres comptes avec lesquels il harcèle d’autres amies. Il est même venu me narguer ( et vaguement me menacer ) dans mes DM.  Je ne citerai pas ses comptes ici. Cependant, je l’informe via ce billet, que je vais garder – d’une manière ou l’autre – un oeil sur lui. Si je vois qu’il s’attaque de nouveau à des personnes de mon entourage, je n’hésiterai pas à le signaler. Nous avons en notre possession moult preuves de sa véritable identité et des différentes manipulations réalisées.

Là, je vais passer sur le moment faible de ce billet. Oui, là où je rappelle des vérités que personne ne suivra. Le monde d’internet n’est pas un monde de Bisounours. C’est juste le monde, mais caché derrière un écran. Alors oui, cela donne beaucoup de liberté pour s’exprimer (même si de plus en plus surveillée : coucou à nos amis les analystes). Mais, même si ce monde est virtuel, vos âmes présentes ici sont elles bien réelles. Alors, comme vous ne laisseriez pas rentrer quelqu’un IRL dans votre intimité, faites en autant ici. Les intentions des faux lovers ne sont pas toutes mauvaises, mais elles peuvent l’être, vraiment. Toutes les pires intentions du monde peuvent se trouver là, au coin de votre blog, au coin de ce réseau social que vous aimez tant. Alors, vous souffrirez probablement.  Votre amour propre trinquera certainement, votre compte en banque aussi et votre santé mentale peut-être.

tumblr_nk0q9ude7U1rce5tlo1_500

Alors, vous ferez – quand même – les erreurs que je vous signale là. Sans doute n’écouterez vous pas, car vous êtes plus intelligent que la moyenne des braves gens qui se font avoir. Sans doute ne tiendrez vous pas compte de mes rappels à la prudence, car cela NE PEUT PAS vous arriver. Cela vous arrivera. Mais, maintenant vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas. Nos amis les super riches grâce à nous du net le savent bien puisqu’ils ont tous créé des fonctions « Unfollow », « bloquer », « signaler ». N’hésitez pas à les utiliser. Si malgré tout, vous avez un coup de coeur pour l’un ou l’une de ces faux lovers,  sachez que le plus fiable ( je ne dis pas le plus infaillible ) pour connaître une personne avant une rencontre physique est la caméra. Allez sur Skype (par exemple) et demandez de voir la personne. Vous pouvez rester invisible de votre côté pour commencer. Si la personne refuse, warning de chez warning. Mieux vaut être méfiant(e) que souffrant(e).

tumblr_nklj2p4GiY1s7xduro1_500

Après tout ça – je vous avais bien dit que c’était le moment faible de ce billet – si vous n’êtes pas devenus parano, vous serez un peu plus éclairés. Et vous pourrez naviguer en connaissance de cause. Le net n’est PAS QUE dark. Le net est aussi beauté, liberté, amitié et fraternité. La toile relie les gens et ne fait – PAS QUE – les attraper pour mieux les dévorer ensuite. C’est aussi un merveilleux moyen d’entrer en contact avec tout l’amour du monde. Toute la gentillesse qui existe. Allez vers ceux qui vous élèvent plutôt que vers ceux qui vous maintiennent dans l’obscurité. Aidez vous pour lutter contre les faux lovers, mais pas qu’eux. Aidez vous pour aller vers le meilleur.

Pour ma part, j’ai renoncé à l’ombre. Cette dernière ne m’apportait qu’encore plus de solitude et de souffrance. La lumière vous expose un peu plus, mais si vous le faites de façon raisonnable, vous pouvez faire ici de jolies rencontres amicales ( voire plus ). Et ainsi, juste pour un jour,  juste pour un instant, vous vous sentirez enfin vivant et un peu moins seul dans l’univers. Have a nice day my friends.