Militer sur le web

Comme beaucoup d’autres, je milite aujourd’hui sur le net. J’ai d’ailleurs un blog spécifique pour cela mais aussi de nombreux comptes sur les journaux en ligne et médias sociaux (cherchez le papillon mauve).

Voilà déjà deux ans que je suis passée au 2.0 sur le web. J’ai commencé par un blog de déco mais très vite, j’ai eu envie de dire autre chose que comment utiliser la colle pour le « serviettage ».

Outre la constitution d’une solide liste d’amis sur facebook, j’ai aussi écrit des articles sur Lepost.fr.  Très vite, après un mémorable commentaire supprimé où je ne faisais que seulement critiquer « les nègres de Sarkozy comme Guiano », j’ai pris la décision d’ouvrir un blog politique. C’était une façon pour moi de pouvoir disposer de plus de libertés dans l’écriture bien loin des robots modérateurs des médias on line.

Etant donnée ma faible disponibilité (eh oui je travaille même si cela ne se voit pas ;-)), j’ai décidé de n’écrire que sur Twitter et de ne produire qu’un article de blog par semaine. Mes com’ sur Twitter sont affichées en parallèle sur mon compte Facebook grâce à une fonctionnalité récente de Twitter. Et mes articles de blog sont diffusés à chaque fois sur Twitter, Facebook et Google+.

C’est tout de même un sacré boulot !

Ainsi, tous les jours, je me lève à 5h00 et fait le tour des infos et messages de la nuit. Je retweete les trucs les plus intéressants puis je vais consulter les blogs des « zinfluents » et laisse ça et là quelques commentaires. Après, je regarde la liste des TT (trending topics de twitter) et si j’en vois un avec lequel je peux faire de la pub pour mon team, je l’utilise.

Après, tout le long de la journée et dès que je peux faire une pause où lorsque j’ai une réunion à rallonge, j’utilise mon iphone pour tweeter. Je rajoute toujours à la fin un hashtag (débutant par #) aux couleurs de mon obédience. Je remets ça le soir une fois que devoirs,bouffe,vaisselle sont terminés. Mais, je me limite volontairement dans le temps passé, sinon ça râle (fort) chez moi.

J’essaie (oui ce n’est pas tous les jours facile) de mettre de l’humour dans mes tweets car une campagne électorale, c’est joyeux. C’est comme une grande fête de la démocratie. Et puis, avec mes amis, l’ambiance est très sympa. On se comprend sans se voir. Nul besoin de directives entre nous, chacun mène sa partition comme il l’entend. Les conseils sont implicites, dans la copie de ceux qui nous on précédé dans l’exercice depuis des années.

Personnellement, j’ai choisi de suivre beaucoup de journalistes, journaux, comptes agrégateurs d’infos, blogueurs ce qui fait que j’ai beaucoup de matière à ma disposition pour commenter ou retweeter en ajoutant un commentaire.

J’échange aussi de plus en plus avec mes petits camarades et avec les soutiens des autres teams. Je vais rarement jusqu’au tweet clash mais, je ne me laisse pas faire pour autant. Je suis comme ça IRL, pas de raison d’être une femmelette sur le web !

Pour l’instant, je me régale dans l’exercice. Je ne sais pas si cela va durer au delà de la prochaine élection. Néanmoins, cela me donne une raison d’écrire et me donne l’illusion d’être utile.

Alors, vive la politique sur le WEB !

6 réflexions au sujet de « Militer sur le web »

  1. Maintenant que je suis retraitée, je vais peut-être suivre ton exemple.Pour le blog, qui était mon intention initiale, j'attends car je ne suis pas sûre de moi.Bonne fin de journée et à bientôt sur twitter !Estelle922PS : j'aime bien ce que tu écris…

    J'aime

  2. @cap d'avenir 44 : ça « floode » oui mais ça agace aussi la concurrence ;-)@gauchedecombat : « Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d'invention et de fécondité ». G. Sand

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s