Tumblr c’est plus fort que toi

Plutôt méconnu en France, le réseau social Tumblr vaut pourtant le détour (et pas que pour des raisons non avouables).


Tumblr c’est quoi ?

Créé en 2007 par David Karp et racheté en 2013 par Yahoo est un site de microblogging disposant de 100 millions d’utilisateurs actifs. Le site est principalement fréquenté par des américains (40%), les brésiliens arrivent en second (9%) et très peu par des français (1% possèdent un compte tumblr). C’est que ce réseau social est particulièrement méconnu en France puisque seulement 11% des français le connaissent alors qu’ils sont 95% à connaître Facebook.  Les 2/3 des utilisateurs ont -35 ans et 54% sont des femmes.

Pourquoi as-tu ouvert un compte Tumblr ?
Je cherchais un lieu qui me permettrait une expression artistique moderne et multimédia. Je voulais réaliser une sorte de roman photo mixant textes, photos et sons. Tumblr dispose de ces fonctionnalités, c’était l’outil idéal pour mes besoins.
Quelle est la spécificité de ce réseau ?
Ce qui peut distinguer Tumblr par rapport à d’autres réseaux sociaux (ou d’autres sites de blogging) c’est la quasi absence de censure. Selon son créateur « l’idée est de faire en sorte de créer un endroit où tout le monde pourrait s’exprimer comme bon lui semblerait ». Une idée de la liberté que chacun connaît et dont personne ne s’offusque. Si vous ne voulez pas être choqué, vous ne suivez pas (voire vous bloquez). Comme je l’ai dit ailleurs, Tumblr c’est un frère cadet de Twitter qui aurait mal tourné. Mais tout est relatif car ces deux réseaux sociaux, proches dans leur fonctionnement, sont pourtant bien différents dans leur finalité.
Alors, qu’y a-t-il sur Tumblr ?
Il y a principalement des photos (50%). Le site est principalement orienté Arty avec beaucoup de contenus liés au WEB, la mode, l’art, la musique, la photographie artistique ou la bouffe. 
Evidemment, compte-tenue de l’absence de censure, le sexe est assez présent. Et dans cette matière, évidemment il y a toutes les variantes tant hétéro qu’homo ainsi que toutes les pratiques extrêmes dans ces même catégories. Même si je ne juge personne, il est très difficile de supporter la scatologie ainsi que certaines pratiques SM très limites. 
Comme sur Twitter les gens peuvent vous suivre même si vous ne les acceptez pas. Rien ne vous oblige de les suivre vous même heureusement. 
A noter aussi que la majorité des blogs affiche clairement la couleur dans nombre de cas, ce qui fait que même en évitant de parcourir leur TL, il est possible de savoir à qui on a affaire. Vous pouvez par exemple clairement indiquer que votre blog est NSFW (no safe for work). 
Alors évidemment, même quand on est averti certaines images dérangent. C’est le cas lorsque vous voyez passer des photos de très jeunes gens nus dans des poses suggestives. Même s’ils font peut-être plus jeune que leur âge, on a du mal de croire qu’ils ont au moins 18 ans.
Alors qu’est-ce qu’on peut faire avec Tumblr ?
Avec Tumblr, tu peux poster beaucoup de choses, des photos, des gifs, des films, du texte, des citations, de la musique, des liens vers des sites…et cela très facilement car l’interface utilisateur ultra simple.
Tu peux aussi “liker” ou “rebloguer” ces différents composants. Lorsque tu likes, les objets sont immédiatement stockés dans ton historique de likes et tu peux y accéder très facilement. Cela m’a beaucoup servi lorsque je construisais mon roman photo. Je stockais dans les likes et je reblogais (c’est à dire que je faisais apparaître sur mon blog) les photos dont j’avais besoin au fil du récit. Après, je supprimais les likes pour être certaine de ne pas reprendre les mêmes photos.
Quid du format du blog ?
Tu as le choix entre différents modèles gratuits et d’autres payants. Tu peux lorsque tu es expérimenté les adapter et personnaliser le modèle. Pour ma part j’ai préféré un modèle standard assez sobre.
Les interactions sont-elles possibles avec ses followers ?
Les interactions sont effectivement possibles de deux manières :
  • soit au travers de l’interface où il y a le moyen de publier un post de type interaction.
  • soit en posant une question depuis le blog dans les champs « ask me anything »

Tu reçois ou non des réponses en fonction de la volonté des blogueurs. A noter que tu peux ouvrir ou non les questions et éventuellement les ouvrir à des questions anonymes. 
A noter que par rapport aux blogs traditionnels, en natif, il n’y a pas de possibilité de commentaires.
Compte-tenu de l’audience du site, tu dois te mettre impérativement à l’anglais. J’ai rédigé mon roman photo en français mais depuis je ne blogue plus qu’en anglais (enfin du moins j’essaie). 
Je pense qu’il faut passer beaucoup de temps sur ce réseau comme sur d’autres pour pouvoir réellement entretenir de vraies discussions avec tes followers.

Qu’est-ce que tu y as trouvé particulièrement intéressant ?

J’ai bien aimé la possibilité de programmer un hashtag. Ainsi dès que le thème qui t’intéresse est alimenté sur le site, tu es informé qu’il y a de nouvelles photos à ta disposition. C’était parfait pour sa dose quotidienne de David Gandy ou de Justice Joslin ;-).
J’ai particulièrement apprécié aussi la possibilité en natif de programmer la diffusion de ses billets selon les moments de la journée. Vous pouvez mettre jusqu’à 50 billets en attente.

Alors vas-tu garder un compte sur ce site après ton expérimentation ?
Je pense que oui car tout comme Twitter, le site est très addictif 🙂  Un jour j’ai même atteint la limite quotidienne de billets (autour de 500 billets). Une « e-drug » de plus comme je l’ai lu chez un blogueur mais, aussi un vaste champ d’expression artistique qui complète bien Twitter pour ce qui me concerne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s