Mon bilan BL 2022

2022 a été une année très riche côté BL et, pour moi, encore une année de bonheur. J’ai essayé de voir un maximum de dramas de ce genre, même si je me suis – un peu – calmée sur la fin, car je saturais. Il faut dire que l’année avait commencé sur des chapeaux de roues avec deux hits thaï Bad Buddy et Not Me qui étaient diffusés depuis la fin 2021. Et, passer après ces excellents BL étaient un gros challenge que peu de productions ont pu relever.

Plus encore que les années précédentes, la Thaïlande a été hégémonique sur le genre, même si la Corée et le Japon ont pu tirer leur épingle du jeu avec plusieurs séries de qualité. On peut clairement dire maintenant qu’il y a la Thaïlande et qu’il y a tous les autres. Les sociétés de production de BL s’y sont multipliées, pour le meilleur ou pour le pire.

Commençons par les autres nations. Ainsi, la Corée du sud a poursuivi sa montée en puissance dans le domaine en nous offrant pas mal de petits dramas intéressants, même si elle a eu tendance à nous recycler des « idols » plus ou moins en recherche d’un nouveau souffle ou d’une nouvelle carrière. Cependant, le public étant devenu plus exigeant, ce n’est plus en proposant de beaux gosses et en secouant que ça fera forcément un carton. Je vous passe donc les échecs pour me concentrer sur le meilleur.

Ainsi, lorsque le BL repose sur une bonne adaptation d’un manga ou un webtoon de qualité, le résultat pourra être au niveau attendu si l’acting suit. C’est le cas avec l’excellent Semantic error que j’ai beaucoup aimé. Il est vrai que moi, si on me met des artistes comme personnages, j’achète de suite. L’alchimie des deux acteurs était irrésistible et la réalisation très moderne. Un autre BL Kr a brillé par la qualité de son écriture (aussi issu d’un webtoon) et la beauté de sa cinématographie, c’est Blueming. J’ai été particulièrement touchée par l’histoire. En trois, même si To My Star S2 reste au top côté acting, le BL a perdu un peu de la fraîcheur qui faisait son charme. Alors, je vais pousser un BL plus récent et tout aussi mature : Happy ending romance. Même si la série n’est pas non plus spécialement une comédie, elle nous offre une histoire intéressante sortant des sentiers battus, une solide interprétation, une réalisation soignée et une OST superbe. On ne saurait trop pousser les coréens a nous produire des dramas BL de ce niveau, sans pour autant encore rêver à un vrai kdrama avec un couple BL en lead.

Comme je le dis souvent, le Japon ne déçoit jamais. Les nippons ont la capacité à mêler le cute et l’humour pour donner à leurs BL une saveur qui leur est propre. Evidemment, comme les coréens, ils ont la tentation de nous pousser quelques idols en espérant que leur charme fera tout. Mais, même si certains sont très bons, ils ne peuvent pas se hisser à la hauteur de vrais acteurs. Ainsi, parmi le gros volume de productions de cette année, je ne retiens que quelques morceaux choisis. En premier, et mon top côté japonais, je cite Old fashion cup cake dont j’ai déjà parlé – en bien – ici, car il a le mérite, outre d’être très bien écrit, de nous afficher des acteurs qui ne sont pas des perdreaux de l’année. On est dans de l’office romance avec des gens qui ont passés la trentaine et ça fait du bien ! Avec un baiser en prime, ce qui est une rareté dans les BL japonais. On en redemande.

Parmi la copieuse production de 2022, je vous mets aussi en avant l’excellent et drôle : Kabe-koji-Nekoyashiki-Kun desires to be recognized. L’humour un peu sarcastique et gonflé d’autodérision fait toujours des étincelles chez moi et j’ai trouvé cette histoire de dessinateur de douyinshi particulièrement originale et attachante. Après, il y a eu toute une tripotée de BL « cute » qui n’ont pas démérité, mais je ne vais en garder qu’un dans mon tiercé gagnant : Mr unlucky has no choice but to kiss pour son humour. L’histoire de ce garçon incroyablement malchanceux nous a fait rire et on en a toujours besoin.

Parmi les déceptions de l’année, outre les philippins qui nous ont recyclé le film tiré de la série Gameboys en guise de saison 2, les vietnamiens où seul l’acteur Ba Vinh surnage encore, les taïwanais n’ont pas non plus été très productifs. Dans ce pays qui par le passé nous offrait des BL de qualité, comme We Best Love, mon chouchou de 2021, la production a été assez pauvre. Il faut se ressaisir les gars ! On nous annonce un HIStory 5 sous peu. Espérons qu’il ne prenne pas l’eau comme son prédécesseur.

Je râle, mais Taïwan nous a tout de même envoyé quelques jolis BL, dont l’adorable About Youth. C’est du BL classique, mais du BL nickel chrome, bien réalisé et joué. Avec en prime une belle OST. On peut seulement regretter qu’il fut si court. On a retrouvé aussi la sympathique petite équipe de Papa & Daddy pour une seconde saison creusant un peu plus les sujets de société auxquels sont confrontés les familles LGBTQIA+. Il faut aussi parler de la « grosse » série taïwanaise de 2022 : Plus Minus qui nous a conté l’histoire de deux couples dans la vie active. J’ai plus apprécié l’originalité du couple composé du barman et du blanchisseur divorcé que celle, plus classique, du couple d’avocats amis de longue date.

Je vous ai déjà dit que la Thaïlande avait démarré l’année en enfonçant le clou et marquant le territoire du BL de son empreinte. On nous annonçait pas moins de cent BL pour 2022. Je ne sais pas ce que ça a donné au final, mais il n’y a pas eu un jour où je me suis réellement ennuyée, car il y avait toujours au moins un épisode inédit à regarder. Dans cette surproduction, il y a eu à boire et à manger. Le meilleur a côtoyé le pire et les bonnes surprises ont émergé au milieu d’un amas de fadaises ou de trucs déjà vus et revus. J’ai classé les BLs dans les tendances de l’année, histoire de s’y retrouver un peu.

Le BL militant

Débutée avec Not Me et son inoubliable scène de manifestation pour le mariage pour tous, GMMTV a aussi donné des gages en 2022 dans la lutte contre les discriminations et plus largement contre toutes les formes d’oppression avec The Eclipse. Vous trouverez ici et , mes avis. Autant dire que de part la qualité de l’écriture et de l’interprétation, ces deux BLs entrent directement dans mon Top de l’année. De nombreux BL thaï ont enfoncé le clou côté égalité, dont le gentil Cutie Pie avec sa fin très pro mariage ou Till the world ends la dernière série d’Aam Anusorn.

Dans un autre domaine de militantisme, même si ce BL peut cocher d’autres cases, je vais rajouter War of Y. On est là clairement dans la dénonciation des dérives de l’industrie du divertissement thaï. Même si le BL n’affiche pas de solutions, on en retient que le soft power ne doit pas s’obtenir au détriment de l’humain et dans le mensonge généralisé. Avec notamment une industrie encore trop homophobe qui méprise ceux qui l’enrichissent.

2022 l’année du spicy en Thaïlande

Avec la multiplication des productions, on a bien noté que les sociétés essayaient de se différentier en épiçant plus ou moins leurs BLs. De ce côté là, on a clairement eu les séries pour lesquelles les scènes NC ont véritablement apporté quelque chose et celles qui s’en sont servies pour masquer des défaillances. Comme si jeter en pâture de jolis torses enlacés (voire plus) n’était seulement que ce qu’attendaient les fans de BL. C’est avoir une bien piètre image de ce que sont les spectateurs de ce genre. Alors que, comme tous ceux qui regardent des séries, ils ont des attentes très diverses. Je veux juste attirer l’attention sur le fait que tout miser sur les scènes NC pour faire rentrer de l’argent, ça ne peut-être une fin en soi. Cela finira clairement par lasser, tout comme les élèves ingénieurs par le passé.

Le meilleur du spicy en 2022 (et pas seulement), c’est clairement  KinnPorsche. S’appuyant sur une histoire, une interprétation et une réalisation solides, le BL dans la mafia nous a bluffé avec des scènes NC inédites. Notamment avec de la nudité, du jamais vu dans les séries BL thaï. Le buzz associé a attiré tout un nouveau public vers les BL. C’est au moins ça de gagné. Tu retrouveras ici mon avis sur cette série très remarquée.

Mame n’a pas manqué le créneau du spicy avec sa série Love in the air avec deux couples torrides. Ayant gommée pas mal de ses défauts, la prolifique et décriée autrice de BL, a obtenu un beau succès avec ce BL en deux parties plutôt plaisant à regarder.

Mon repêchage de l’année revenant au sous-estimé Secret Crush On You. Le couple BillySeng est clairement un des plus sexy de l’industrie. Et Seng Wichaï un des meilleurs acteurs. Il est capable de nous faire crouler de rire dans cette série, comme il peut nous faire pleurer dans War of Y.

Même si Big Dragon, en dépit de ses failles d’écriture, émerge tout de même grâce à l’alchimie du couple MosBank et à une belle cinématographie, ce n’est pas le cas de l’interminable et ennuyeux Fahlanruk ou, pire, des très décevants (pour être polie) Unforgotten night ou Check out.

En 2022, SF et fantastique font bon ménage avec les BLs

L’année a vu une autre tendance s’imposer, celle des BL avec des plots teintés de science fiction ou de fantastique. Ainsi, on a eu des univers parallèles, des objets vivants, des fantômes, des boucles temporelles et même jusqu’à la fin du monde. Cette tendance nous a offert parmi les meilleurs BL de l’année avec des plots souvent intéressants ou originaux.

Je vais citer The miracle of Teddy Bear ce gros nounours qui devient un très beau garçon, Triage avec son infernale boucle temporelle et Vice Versa avec le couple JimmySea qui traverse les univers.

Je pense que cette tendance va s’amplifier à l’avenir. D’autant qu’elle est porteuse auprès du jeune public et donc attrayante pour les plateformes de diffusion.

Le BL, ce lakorn comme un autre

Je classe dans cette catégorie, tous ces BL qui apparaissent très différents de ce qu’on a l’habitude de voir. Même si certains ressemblent plus à des lakorns, ces dramas mainstream thaïlandais.

Mon préféré, et même, dans mon top de l’année est le très beau 180 degre longitude passes through us avec un trio d’acteurs magnifiques dans un huis clos très théâtrale. Un drame très bien écrit qui tire le spectateur vers le haut, ce qui est très rare.

J’ajoute un drama que j’ai vu récemment et qui mérite d’être plus connu : To sir, with love. L’histoire, les décors, l’interprétation du couple principal et la réalisation en font un des meilleurs BL de l’année.

Les classiques, toujours

Passer après le top Bad Buddy, c’était probablement impossible pour nombre de productions et perso, j’en ai oublié la majorité, voire je les ai volontairement zappées, tellement j’en étais saturée. Même si la catégorie garde ses amateurs, une grand partie du public du BL a mûri et cherche clairement autre chose.

Je ne retiens pour ma part que le joli et nostalgique My only 12% avec l’émouvant et charmant couple SantaEarth ainsi que le réussi remake Love Mecanics avec YinWar toujours aussi doués pour jouer sur la corde sensible. Ces deux BLs pouvant aussi se vanter de disposer d’une belle réalisation.

Le BL est devenu un genre majeur dans les dramas asiatiques et les amateurs sont de plus en plus nombreux. Cette année 2022, j’ai encore fait de mon mieux pour promouvoir le genre et y faire venir tout un public qui hésite encore à se lancer. A en croire les recherches sur mes articles wordpress, je pense que le BL a encore de beaux jours devant lui. La programmation 2023 affichant de beaux projets, une nouvelle belle année commence.

Si toi aussi tu veux partager tes avis sur les BL et les dramas en général, tu me trouveras là sur Twitter : @witch_drama

Un commentaire

  1. Je pense que c’est bien avoir des BL  » spicy » comme Kinnporsche ou love in the air .effectivement Check out c’était creux.
    Car les acteurs vont pas jouer des éternel lycéens et des BL plus dommage donne des personnages plus complexes et des bonnes intrigue comme Kinnporsche

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s